≡ Menu

On peut difficilement nier l’évidence : l’économie canadienne connaît un ralentissement, même s’il est un peu tôt pour parler que nous sommes en récession. Dany Laflamme, vice-président de Gardium, l’a bien expliqué sur son blogue exécutif : notre économie change et il faut que nous, entrepreneurs et dirigeants d’entreprise, soyons en mesure de nous y adapter.

Dans un blogue sur le lean manufacturing, l’équipe de Gestion 8020 souligne les bienfaits de cette approche de plus en plus appliquée dans les entreprises d’ici. Une des pratiques du lean consiste à confier une partie ou la totalité de la production en impartition.

Qu’est-ce que l’impartition? Wikipédia résume très bien cette pratique : « L’externalisation, (en anglais outsourcing), désigne le transfert de tout ou partie d’une fonction d’une organisation (entreprise ou administration) vers un partenaire externe. Elle consiste très souvent en la sous-traitance des activités jugées non-essentielles et non stratégiques : pour une entreprise, il s’agit de celles qui sont les moins productrices de revenus. Il s’agit d’un outil de gestion stratégique qui se traduit par la restructuration d’une entreprise au sein de sa sphère d’activités : ses compétences de base et son cœur de métier (core business en anglais).

Au Canada, le terme d’impartition est utilisé pour désigner l’externalisation.

L’externalisation diffère de la simple prestation extérieure de services, et de la simple sous-traitance, dans la mesure où il y a :

Il y a plusieurs avantages à l’impartition. CA Magazine, une revue destinée aux comptables, s’est penchée sur le sujet. Selon les rédacteurs de la revue, si l’impartition a d’abord été une façon de réduire les coûts, elle est maintenant devenue une façon de mieux contrôler les résultats. Ils rapportent qu’un sondage ayant été mené aux États-Unis et en Europe auprès de 800 cadres d’entreprise a eu les résultats suivant :

  • l’impartition procure davantage de contrôle sur les résultats rattachés à des éléments stratégiques, notamment la planification;
  • L’impartition permet de mettre en œuvre des stratégies et de procéder à des changements beaucoup plus rapidement.;
  • Les gains de contrôle se font beaucoup plus rapidement. Selon les cadres interrogés dans l’enquête, ils apparaissent dans les 8 mois suivant l’implantation de l’impartition.

Dans un contexte où nous devons bouger rapidement et trouver des gains de productivité afin de rester compétitifs, l’impartition devient assurément une solution créatrice de valeur pour votre entreprise.