Au Canada, le terme impartition est utilisé pour désigner l’externalisation de l’une ou de plusieurs activités d’une entreprise. L’impartition prend la forme d’entente contractuelle à durée fixe ou indéterminée, entre deux organisations qui permet de maximiser le retour sur l’investissement.

Depuis quelques années, « faire ou faire faire ? » est devenu la question brûlante des gestionnaires en quête de flexibilité. Les systèmes d’information sont eux aussi externalisés. Vous pouvez lire ici le billet d’Adeline Francisco à ce sujet.

Au début, l’impartition a été une façon de réduire les coûts. De nos jours, de plus en plus de cadres y ont recours afin de mieux contrôler les résultats d’affaires et maximiser le retour sur l’investissement.

Par réflexe, les cadres recouraient à l’impartition des activités dites non essentielles ou non productrices de revenus : Les TI, la chaîne logistique, la formation, les ressources humaines et la comptabilité.

De nos jours, et compte tenus de la pénurie de main-d’œuvre de talent dans le domaine de la vente, les cadres reconnaissent de plus en plus la rentabilité d’impartir, partiellement ou totalement, les activités de développement des affaires de leurs sociétés.

Vente 8020 fournit des services d’impartition des activités reliées à la vente et au développement des affaires. Vente 8020 réalise des mandats sur mesure et rentable pour ses clients.

Communiquez avec nous si vous et votre organisation souhaitez en discuter et échanger sur les avantages de l’impartition des activités de la vente.

Article suivantRead more articles