≡ Menu

Selon un sondage effectué par Deloitte, gérer les risques associés à la croissance (56%) se place bon deuxième, suivant « Attirer et retenir la main-d’œuvre qualifiée (62%) ». 

Bien que le principal inhibiteur de croissance soit la disponibilité des ressources humaines, il ne faut surtout pas minimiser les risques associés à la croissance.

L’implantation d’une stratégie de croissance et de gestion de risques doit tenir compte de la disponibilité des liquidités et du retour sur les actifs. 

Il faut également prévoir les obstacles, travailler à les résoudre avant que ceux-ci prennent de l’ampleur, qu’ils ne limitent vos options et même qu’ils ne précipitent des solutions plus ou moins efficaces.

Voici quelques questions qui méritent votre attention :

Avez-vous une politique de gestion des risques ainsi qu’une stratégie de mise en application ?
Avez-vous identifié les risques et les conséquences sur votre organisation ?  La gestion de la réputation, la fraude, les allégations, la responsabilité pénale des organisations ?
Prenez-vous suffisamment de risques calculés ?
Qui est imputable ? 
Comment votre organisation va-t-elle répondre, intégrer et coordonner les décisions et actions à tous les niveaux de l’entreprise ?
Afin de favoriser la croissance, les entreprises doivent innover et trouver des solutions hors des sentiers battus.

Nous avons pour mandat de faire croître les revenus d’entreprises de nos clients et d’étendre le rayonnement de celles-ci.  Nous souhaitons collaborer avec vous pour assurer l’exécution de votre stratégie de croissance.